Erreurs sur les Runes en France (partie 1)

Erreurs sur les Runes en France (partie 1)

En France, les Runes sont très mal connues. Pourquoi ? Tout simplement parce que, rien qu’au niveau des recherches archéologiques et historique, nous avons plus de 10 années de retard par rapport aux pays Scandinaves.

Et malheureusement, cela se ressent sur les différents ouvrages sortis en France depuis pas mal d’années. En effet, on retrouve moult contradictions d’un livre à un autre (et ce, au sein des mêmes maisons d’éditions). Pour avoir testé des démarches auprès de certains d’entre eux, j’ai eu des retours tels que : « vos propositions sont trop approfondies« , « nous préférons rester en surface et privilégier les auteurs qui canalisent car c’est plus vendeur« …
Bien sûr, je n’ai rien contre le fait de canaliser des informations (étant médium, je le fais également). Mais il me semble important de vérifier la véracité des informations canalisées.


Voilà ce que l’on peut retrouver

On retrouve souvent 25 Runes au lieu de 24 dans l’Ancien Futhark. C’est une erreur créée dans les années 1970 par un certain Ralph Blum (diplômé d’études russes). Cette 25ème Rune, nommée Rune Blanche ou encore Wyrd, n’est qu’un mélange de toutes les Runes. En réalité, il y en a 24 (pas une de plus).
Source : Revival of the Runes de Stephen E. Flowers aux éditions Inner Traditions


Autre erreur que l’on peut trouver ici et là, c’est de dire que les Runes correspondent à l’alphabet viking. Les vikings correspondent à une période d’environ 300ans allant du 8ème au 11ème siècle. Les Runes sont bien plus anciennes que ça.


De plus, on retrouve souvent des liens erronés entre Runes et divinités nordiques. Effectivement, il y en a. Mais en France, on a fait des raccourcis malencontreux : la Rune Thurs (ou *thurisaz en Proto-Germanique) est très/trop souvent liée au dieu Thor. C’est une erreur qui change le sens fondamental de cette Rune. Elle correspond, en fait, aux Géants de la Mythologie et au chaos. Effectivement, il y a bien une Rune dédiée à Thor, c’est Reid (ou *raidho en Proto-Germanique).